à venir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faris Spavin
Admin
avatar

HIBOUX ENVOYÉS : 119
ICI DEPUIS : 26/12/2014
PSEUDO : Maître du jeu
AVATAR : Jean Rochefort
CRÉDITS : Arté (bazzart)

MessageSujet: le contexte   Ven 8 Jan - 18:24

Victorian Era
– Londres, 1889 –

Un cri, les talons des bottines qui battent le pavé au rythme oppressé d'une infinie colère qui gronde et éclate enfin, et puis c'est la nuit toute entière qui rougeoie. Il fuyaient, leur méfait désormais accompli. Derrière eux, les flammes dansaient tout autour d'une longue silhouette étrangement impassible aux caresses du feu sur sa peau grise, résignée, alors que sous elle le bois du bûcher s'effondrait en crépitant. Dans le ciel, juste au dessus, brillaient ces lettres de feu : du sang et des cendres, l'éternel don des moldus aux sorciers.


+


LA MACABRE MASCARADE

Dans la nuit, la statue d'Ottaline Gambol sur le Chemin de Traverse a été incendiée de manière extrêmement choquante pour toute la communauté magique. En effet, la sculpture de pierre de l'ancienne ministre de la magie était prisonnière d'un bûcher imitant ceux dont furent victimes nos ancêtres lors de la chasse aux sorcières activement menée par les moldus. Cette indélicate mise en scène n'était pas uniquement symbolique mais comporte manifestement un avertissement pour le gouvernement magique et pour les adorateurs du progrès technique. À quelques jours seulement de l'inauguration du Poudlard Express – cet étrange moyen de transport à vapeur inspiré des machines moldues qui transportera désormais nos enfants à l'école – cet outrage prémédité laisse craindre le pire pour la sécurité du monde sorcier.
Ce matin, Ottaline Gambol a refusé de nous délivrer son sentiment suite à cette attaque personnelle, alors que du côté du gouvernement, un sorcier haut placé dont nous tairons le nom nous a laissé entendre que cela devait finir par arriver et que les choses n'en resteraient pas là si « Spavin persistait à laisser les rênes de son gouvernement à des traîtres à leur sang ».

La Gazette du sorcier, le 23 août 1889
– victorian era –

_________________
- compte pnj administrateur, merci de ne pas envoyer de mp vers ce compte -


Dernière édition par Faris Spavin le Ven 8 Jan - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unendurabletruth.forumactif.fr
Faris Spavin
Admin
avatar

HIBOUX ENVOYÉS : 119
ICI DEPUIS : 26/12/2014
PSEUDO : Maître du jeu
AVATAR : Jean Rochefort
CRÉDITS : Arté (bazzart)

MessageSujet: Re: le contexte   Ven 8 Jan - 18:25

Mise en situation
– focus sur le contexte –

« Du sang et des cendres, l'éternel don des moldus aux sorciers »

L'année 1889 sera audacieuse et novatrice, ou ne sera pas. Ce cri de ralliement, porté en étendard par le farfelu et célèbre inventeur Obediah Lovegood alors que l'exposition universelle sorcière se prépare à Londres, n'a jamais paru avoir autant de sens que depuis ces derniers jours alors que les sorciers se divisent brutalement entre modernistes et conservateurs. Il semble que l'un des deux camps l'emportera forcément et que cela se fera dans la douleur, comme l'annonce ce triste attentat.
Cette rupture entre deux idéologies ne surgit pourtant pas de nulle part et Archer Weasley, dans un article pour la Gazette de l'année dernière, avait déjà pointé du doigt l'effervescence s'établissant à Pré-au-Lard en estimant que les toujours plus nombreux emménagements de familles entières et anciennes dans le petit village sorcier traduisaient la radicalisation de la population magique et une inquiétante volonté de se couper définitivement du monde moldu.
Cette tendance va d'autre part à contre-courant de l'évolution de la magie qui, inspirée par les moldus, promet de révolutionner notre quotidien par de grandes innovations. Ainsi l'ancienne ministre Ottaline Gambol (mandat de 1827 à 1835), désormais à la tête du département des transports magiques, est à l'initiative de la construction de la voie 9 ¾ de la gare de King's Cross et prévoit l'inauguration du Poudlard Express pour le premier septembre de cette année. Ce train, en plus d'être une révolution détonante pour la communauté, est un symbole de modernité dont les conservateurs extrémistes se sont emparés pour faire valoir leurs idées et vilipender le progrès.
À Londres où règnent les plus vieilles familles sorcières, ce mouvement anti-moldu devient fort et on commence à voir des manifestations de violence dans les rues, aux portes des maisons des membres du gouvernement accusés de vouloir imiter les moldus et de tourner le dos à leur culture magique, d'être, selon la nouvelle expression à la mode, des « traîtres à leur sang ». Les sorciers nés de deux parents moldus sont quant à eux très fortement soupçonnés de vouloir imposer la science qu'ils ont héritée de leurs ancêtres non magiques et d'y assujettir les sorciers ; et un fort sentiment de haine se développe à leur égard. Ils sont désormais appelés « les sangs de bourbe » par des sorciers vindicatifs de plus en plus nombreux et le ministre de la magie, Faris Spavin, du haut de ses cent trente-trois ans, semble bien incapable de calmer ce grondement promesse de révolte sociale imminente...
– victorian era –

_________________
- compte pnj administrateur, merci de ne pas envoyer de mp vers ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unendurabletruth.forumactif.fr
 
le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte
» Règles, contexte et personnages
» ≈ le contexte.
» RPG hors contexte ?
» 02 + Le contexte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VICTORIAN ERA :: GENESE :: Contexte & Annexes-
Sauter vers: