à venir
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les familles de sang mêlé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faris Spavin
Admin
avatar

HIBOUX ENVOYÉS : 119
ICI DEPUIS : 26/12/2014
PSEUDO : Maître du jeu
AVATAR : Jean Rochefort
CRÉDITS : Arté (bazzart)

MessageSujet: les familles de sang mêlé   Sam 20 Aoû - 16:53

uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unendurabletruth.forumactif.fr
Faris Spavin
Admin
avatar

HIBOUX ENVOYÉS : 119
ICI DEPUIS : 26/12/2014
PSEUDO : Maître du jeu
AVATAR : Jean Rochefort
CRÉDITS : Arté (bazzart)

MessageSujet: Re: les familles de sang mêlé   Sam 20 Aoû - 17:42

La pittoresque famille Bailey
– du pain et des jeux –




Ils distribuent de l'oubli, pour un temps ils font oublier aux gens leurs problèmes et leurs vies individuelles. Pour un soir, ils viennent s'asseoir devant la scène et ils regardent, et ils écoutent, et c'est tout ce que leur cœur demande. Pour quelques mornilles d'argent, le cirque Bailey fait briller les yeux des enfants et allège l'esprit des adultes, avec leurs numéros d'équilibre et d'acrobatie, de trapèze et de jongle, sans oublier le clown et surtout, la grande nouveauté, le dressage de créatures magiques.
Partis de rien, William et Andrea Bailey ont fait de leur rêve celui de tout un public, offrant une tournée triomphante dans toute la Grande Bretagne avant de finalement venir planter leur chapiteau dans le Londres magique, profitant de l'exposition universelle qui se prépare pour venir divertir le plus grand nombre. Avant le succès, les Bailey ont connu les difficultés de la vie d'artiste couplées à leur désir d'enfant inassouvi. Ils voulaient un cirque familial, et c'est ce qu'ils construisirent autour d'eux : depuis une vingtaine d'années, ils ont adopté sept enfants dont un couple de jumeaux, chacun ayant un talent à exploiter pour rendre le spectacle éblouissant. Autour de ce clan resserré gravitent quelques employés techniques, mais seul un Bailey peut prétendre à poser un pied sur la piste, sous les acclamations d'un public en liesse. En ces temps compliqués, les Bailey jouent la carte de la légèreté et du merveilleux, et c'est ce qui fait toute leur réussite.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: tous les enfants de cette drôle de famille ont été adoptés, ils n'ont en conséquence aucune caractéristique commune. William Bailey fait office de Monsieur Loyal : les autres membres de la famille ont tous une spécialité et un numéro qui leur est propre, seuls les jumeaux ont un numéro à deux. VISAGES CONSEILLES: JOHNNY DEPP, MICHELLE GOMEZ, BILLIE PIPER, RICHARD MADDEN, GASPARD ULLIEL, SAMANTHA BARKS, GAIA WESS, KODI SMIT-MCPHEE, ROWAN BLANCHARD.


– WILLIAM BAILEY (54 ans) & ANDREA STANFORD (50 ans)

- TANSY BAILEY (32 ans)
- TEMPLE BAILEY (32 ans)
- MURPHY BAILEY (29 ans)
- IMOGEN BAILEY (25 ans)
- FAYE BAILEY (22 ans)
- GLOVER BAILEY (19 ans)
- HATTIE BAILEY (16 ans)


La sombre famille Barjow
– devise –




Les Barjow font depuis longue date partie du décor magique et les sorciers se sont habitués à les voir fureter un peu partout, et tout particulièrement dans les endroits malfamés, là où personne n'a envie de s'attarder, ni même de poser les yeux. Historiquement, cela fait des siècles que les Barjow travaillent pour les Burke et voyagent en leur nom aux quatre coins du monde pour dénicher des artefacts consacrés à la magie noire dont les britanniques avides d'arts obscurs raffolent. Plus officieusement, les Barjow sont avant toute chose les hommes de main des Burke et ils rendent à cette famille, à qui ils vouent une loyauté indéfectible, un grand nombre de services, bien souvent illégaux. Ils ont d'ailleurs été récompensés pour leur dévouement puisque les Barjow sont devenus des associés officiels des Burke avec l'ouverture d'une boutique d'antiquités magiques dont les deux familles sont copropriétaires depuis 1863.
Cependant, les enfants de la dernière génération semblent plus avides d'indépendance et de liberté, inspirés sans doute des pensées modernistes contre les puristes, et n'hésitent pas à faire pour eux-mêmes du recel clandestin d'objets magiques dangereux et ensorcelés en dehors de la boutique et du poinçon des Burke. Quoique conscient du jeu périlleux auquel ils se livrent, ils gardent ainsi sous leur manteau certaines marchandises qu'ils découvrent et dont ils s'estiment les propriétaires légitimes pour les ajouter à leur collection personnelle.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– ORVAL BARJOW (décédé) & LAVERNE HOLLOW (60 ans)

- OLAF BARJOW (35 ans)
- GARDENIA BARJOW (27 ans)
- COLIN BARJOW (26 ans)

– DOROTHEA BEEDLE (décédée) née BARJOW


– MORTON BARJOW (43 ans)



La fantasque famille Beedle
– devise –




C'est une très ancienne famille, dont le sang fut longtemps pur, et qui est surtout connue pour ce personnage du XVe siècle qui mit en musique de vieilles légendes du monde magique et en fit des contes qu'il chanta à travers le pays : on l'appelait Beedle le Barde et personne ne se souvient de son prénom. Marchant dans les pas de leur illustre ancêtre, les descendants du Barde ont continué à chanter, à jouer de la musique, à raconter l'histoire ou à réciter des vers sur scène. Ils se sont donnés en spectacle et ont moissonné gloires et richesses au nom de l'art et de la culture. Ils sont devenus des célébrités incontournables du monde magique une génération après l'autre, formant une véritable dynastie d'artistes et de divas. Mais leur orgueil a mûri en même temps que leur trésor et si leur talent héréditaire est devenu une légende, les Beedle sont également désormais tout aussi célèbres pour leurs incroyables caprices versatiles, leurs dépenses démesurées pour assouvir ces derniers et leur train de vie prodigue. Ils se vautrent dans l'opulence et le luxe et font peu de cas de ce que le commun des mortels peut en penser ; au contraire, ils semblent trouver une certaine jouissance dans l'exhibition de leur richesse, et regardent d'ailleurs d'un œil fort réprobateur les avancées modernistes inspirées des moldus et initiées par des nouveaux riches novices du monde magique qui menacent ouvertement leur suprématie.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Les Beedle ont généralement le cheveu sombre mais ce qui les caractérise plus particulièrement, c'est l'attitude hautaine qui se dégage de chacun d'eux. Ils s'habillent également à la mode ancienne. VISAGES CONSEILLES: LANA PARRILLA, ADAM DRIVER


– RODERICK BEEDLE (décédé) & DOROTHEA BARJOW (décédée)

- CECILY BEEDLE (36 ans)
- TUMNUS BEEDLE (32 ans)



La uc famille Bones
– devise –




Surnommés depuis des lustres les bâtisseurs, la légende veut que les Bones aient été aux côtés des fondateurs lors que la création de Poudlard. Ils en seraient les architectes oubliés et auraient activement participé à l’édifice et l’enchantement du château. Il traine d’ailleurs dans l’école de nombreux tableaux représentant d’illustres membres de la famille à travers les siècles. Très ancienne famille, dont le sang fut autrefois pur, les Bones ont gardé un prestige certain parmi la communauté sorcière et ils bénéficient en outre d’une excellente réputation ; généralement les Bones sont considérés comme des sorciers biens sous tous rapports, à qui on ne peut sérieusement rien reprocher. Les Bones n’ont aucun préjugé sur la nature du sang et s’ils ne sont pas contre le moderniste, ils entretiennent cependant des doutes quant à l’impact que pourrait avoir la technologie moldue sur le monde magique, plus précisément, ils craignent que la technologie affaiblisse la magie, son essence, et la jugent non transposable aux monde et modes de vie sorciers. Bâtisseurs de génie à qui l’on doit bon nombre d’édifices sorciers et vers lesquels les familles fortunées se tournent pour leurs projets de construction magique, les Bones s’intéressent désormais également à la décoration intérieure. Cette activité s’est effectivement révélée très lucrative depuis l’avènement de l’ère victorienne, société de paraître, où il est devenu si important de recevoir chez soi, c’est-à-dire dans une belle maison.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– BONES (*)

- LAVINIA BONES (25 ans)


La uc famille Chang
– devise –





C'est en 1847 que Zao Chang foula le sol anglais pour la première fois, fuyant sa Chine natale avec son épouse et leur unique fils  et actuel patriarche de la famille, Heng Chang, alors âgé d'une dizaine d'années. Les Chang étaient une famille de sang-mêlé ayant fait fortune dans le commerce de l'opium, notamment avec les anglais qui en raffolaient. Prospères et confiants, tout bascula le jour où une révolte éclata dans le monde sorcier chinois. Zao Chang se retrouva dans le mauvais camp, et lorsqu'il fut certain que sa cause était perdue, il fit ses valises et s'exila de son propre chef avant de finir la tête tranchée ou pire. Les Chang trouvèrent leur bonne étoile en la personne de Inglebert Potter, avec qui ils commerçaient déjà auparavant, et qui accepta de financer l'ouverture d'une fumerie d'opium sur l'allée des embrumes. Les Chang avaient beaucoup perdu, mais il leur restait quelques contacts en Chine leur permettant d'avoir un vrai rôle d'intermédiaire entre anglais et chinois dans le commerce de l'opium et quelques autres produits chinois. Les Chang ne sont respectés que parce qu'ils ont les faveurs des Potter, et que bon nombre de sorciers aiment à fumer leur douce drogue.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: C'est une famille aux traits asiatiques. Ils portent la plupart du temps des habits traditionnels. VISAGES CONSEILLES: CHIN HAN, MICHELLE YEOH, JAMIE CHUNG, ZHAO LEI.


– HEN  CHANG (53 ans) & YAN YAN ZHANG (53 ans)

- BAO CHANG (29 ans)
- MEI CHANG (26 ans)



La uc famille Diggory
– devise –




Depuis qu'Anthony Diggory, au XVIIe siècle, fut condamné au bagne par la justice moldue et envoyé en Australie, alors un pays où la mort régnait. Sa baguette fut confisquée par les sorciers juste avant son embarquement sur le navire qui devait l'emmener au bout du monde, et cassée en deux devant lui. Il resta en Australie durant dix longues années avant de réussir à s'échapper et de revenir au pays clandestinement, avec une femme indigène, une sorcière tout comme lui, qu'il avait épousée. Cette dernière ne connaissait pas les baguettes, et n'en avait d'ailleurs nul besoin pour pratiquer la magie. Ainsi Anthony Diggory apprit de sa femme l'art de pratiquer la magie sans baguette puisqu'il ne retrouva jamais la sienne. Ils trouvèrent refuge dans un petit village, Loutry Ste Chaspoule.
Les Diggory sont réputés pour être d'excellents sorciers, même si contrairement à leurs ancêtre, ils ont effectivement besoin d'une baguette pour pratiquer, la femme d'Anthony étant décédée en mettant au monde un fils unique, quelques années après son installation en Angleterre. Anthony Diggory devint fou après cela, et au lieu d'être envoyé à Azkaban, il finit ses jours à l'hospice de Sainte-Mangouste.
Actuellement les Diggory sont bien considérés par les autres familles de sang-mêlés, ce sont des touches-à-tout, très intéressés par le progrès mais n'osant pas tellement le montrer de peur de s'attirer l'inimité de familles plus puissantes desquels ils dépendent.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Les Lupin ont généralement les cheveux foncés ou châtains. Ils possèdent également des yeux pâles. VISAGES CONSEILLES: uc.


– OWAIN LUPIN (55 ans) & MARY JONES (48 ans)

- CHARISSE LUPIN (30 ans)
- KINGSLEY LUPIN (25 ans)

– CYNAN LUPIN (50 ans) & LORNA MACORMACK (décédée)

- CHARLUS LUPIN (24 ans)
- PIETY LUPIN (22 ans)
- TRISTON LUPIN (20 ans)


La miséreuse famille Fletcher
– devise –




Sur le passage des adultes, des effluves d'alcool et de tabac froid, tandis que les enfants rasent discrètement les murs des bas-fonds de la ville, invisibles tels les petites souris qu'ils ont l'impression d'être aux yeux de tous. Et une main preste à décrocher la bourse des riches badauds qu'ils passent la journée à épier pour finalement feinter une rencontre inattendue lorsqu'ils osent s'aventurer dans la jungle de l'est londonien. Le soir, chacun mange ce qu'il a ramené de la rue et les enfants payent le loyer, c'est la règle dans la maison -si l'on peut appeler ainsi le taudis qui leur sert d'abri- des Fletcher. Sur leur dos voûté, ils portent des lambeaux de vêtements autrefois fastueux qu'ils ont trouvé ou volé chez les chiffonniers tandis que leurs visages crasseux témoignent de toute la difficulté qu'ils ont à survivre. Pourtant il y a fort longtemps, les Fletcher étaient des fabricants de flèches et gagnaient honnêtement leur vie, mais cela tout le monde l'a oublié, les Fletcher eux-mêmes n'ont plus aucune esquisse de leurs racines et de toute façon ne s'en préoccupent nullement. Chaque jour, ils n'ont qu'une seule idée en tête, une obsession cruciale : survivre jusqu'au lendemain, et tant pis s'ils sont devenus des monstres, tant pis si les grands de ce monde les jugent sauvages et barbares. Avant de sauver leur âme, ils sauvent leur corps. Fauchés et accablés, les Fletcher sont l'une des familles sorcières les plus pauvres du monde magique et ce dernier les laisse indifférents ; ils ne possèdent d'ailleurs qu'une seule baguette magique. En vérité, ils ne trouvent pas les moldus bien différents et errent entre sorciers et moldus, là où la bonne fortune les mène.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– uc)

- TIGRIS BEEDLE (28 ans)
- CECILY BEEDLE (26 ans)
-  


La loufoque famille Lovegood
– devise –




Excentriques, farfelus, originaux aux pieds nus... Les Lovegood ont toujours su faire parler d'eux, la plupart du temps sans le vouloir. Proches de la nature et de tout ce qui la compose, les Lovegood ont une philosophie de vie bien particulière et assez inédite chez les sorciers : ils vivent la grande majorité du temps pieds nus, croient en tout ce qui peut être cru et même en ce qui ne peut pas l'être, et ont toujours su se démarquer de la foule par leurs idées étranges. Admirés ou moqués, les Lovegood sont naturalistes de génération en génération, tout naturellement. Outre leur réputation de rêveurs extravagants, les Lovegood ont toujours mis un point d'honneur à représenter fièrement la maison de Rowena Serdaigle, avec qui ils n'ont aucun lien de parenté mais seulement une admiration incommensurable qu'ils n'hésitent pas à manifester. On ne pourra jamais insulter à raison un Lovegood d'idiot ou d'imbécile, même si la plupart du temps leurs différences les rendent incompris dans la société. Leur mode de vie et le rejet de la communauté ont fait qu'ils se sont quasiment enfermés pendant plus d'une décennie dans leur petit domaine de Loutry Ste Chaspoule, vivant presque en dehors de la société puisqu'ils ont depuis longtemps été rayés de toute liste d'invitations mondaines. Néanmoins, on murmure un peu partout que les Lovegood ont préparé leur grand retour pour l'exposition universelle sorcière de Londres afin d'y présenter des découvertes apparemment exceptionnelles. Aucun doute, dans la famille, que 1889 sera l'année Lovegood.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Les Lovegood se fendent d'un style vestimentaire que même les sorciers jugent excentriques. Ils ont par ailleurs très souvent les cheveux clairs, blonds ou châtains. VISAGES CONSEILLES: DAVID WENHAM, HOLLIDAY GRAINGER, TOBY REGBO.


– OBEDIAH LOVEGOOD (55 ans) & FIDELIA MCKINNON (décédée)

- VERA LOVEGOOD (28 ans)
- GIDEON LOVEGOOD (26 ans)


La uc famille Lupin
– devise –




La  famille Lupin est sans doute l'une des plus anciennes familles de sang-mêlés. Ce sont tous des intellectuels, reconnus dans leurs cercles, mais guère au delà. Pour cette raison, la famille Lupin n'a jamais vraiment roulé sur l'or, ni fait l'admiration de ses semblables. Les Lupin ont toujours été à l'écart, les autres familles ayant tendance à les regarder de haut. Ainsi, les Lupins comptent dans leur arbre généalogique de nombreux moldus, notamment des épouses car rares sont les sorcières a accepté une union peu avantageuse. Les Lupin ont donc le luxe de choisir eux-même leurs compagnes ou compagnon. Ils sont également l'une des rares familles à devoir travailler pour subvenir à leur besoin. Le petit manoir qu'ils possèdent à Bath est presque délabré. Les Lupin travaillent presque tous soit à Poudlard en tant que professeur, soit au sein du Ministère de la Magie. Ils n'ont pas le luxe de pouvoir vivre de leurs écrits quand toutefois un Lupin ose poser ses idées sur une feuille.
Selon une rumeur tenace il se murmure que ce serait un ancêtre des Lupins, Rhys Lupin,  qui trancha la gorge d'Antioche Peverell avant de lui voler la Baguette de Sureau. Il laisse derrière lui un fils unique, et fut assassiné à son tour quelque temps plus tard. Les Lupin seraient depuis tous maudits.
Cette dernière information tend à se confirmer puisque suite à cela, les Lupin furent ruinés, et perdirent tout le prestige qu'ils avaient acquis, pour ne devenir qu'une famille de second plan, ignorée de tous.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– uc)

- TIGRIS BEEDLE (28 ans)
- CECILY BEEDLE (26 ans)
-  


La courageuse famille Maugrey
– devise –




Les Maugrey sont craints et respectés parce qu'ils fournissent depuis plusieurs générations d'illustres aurors à leur patrie britannique. Ils se fichent bien du paraître et des bonnes manières, ce n'est pas ce qu'ils apprennent à leurs enfants. Dès leur plus jeune âge, les garçons Maugrey sont entraînés au combat, au maniement de la baguette. Après leurs études à Poudlard, tous rejoignent le département de la justice magique pour être apprentis avant d'être définitivement enrôlés. Il est rare qu'un fils Maugrey décède de mort naturelle. De par leurs fonctions, ils sont souvent condamnés à une mort brutale. Quelques Maugrey sont d'ailleurs célèbres pour leur mort héroïque, tel Amos Maugrey qui mourut en combattant un géant : alors que le monstre rendait son dernier souffle et s'écroulait, Amos se releva et fit quelques pas avant de s'écrouler lui-même et de mourir après des heures de combat acharné. Les Maugrey d'aujourd'hui sont particulièrement zélés depuis que leur jeune sœur (ou tante pour les plus jeunes) a été tuée par de la magie noire.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– uc)

- TIGRIS BEEDLE (28 ans)
- CECILY BEEDLE (26 ans)
-  


La charitable famille McKinnon
– à cœur ouvert –




Notoirement connus pour voir naître de grands sorciers, les McKinnon possèdent surtout un orphelinat pour les enfants sorciers abandonnés qui traduit fidèlement les activités caritatives de la famille et leur grande charité. Cet orphelinat, ouvert depuis plus d’un siècle, est également régulièrement sujet de polémique et d’attention : il est en effet connu de tous que les bâtards et tous les enfants non désirés des grandes familles y sont systématiquement déposés, la plupart du temps dans la discrétion et l’anonymat de façon à ce que personne ne puisse jamais remonter la lignée généalogique de ces enfant-erreurs. Ainsi toute sorte d’enfant atterrit là-bas, entre bâtards, bambins jugés  trop fragiles que les parents craignaient sans doute de voir devenir cracmol, malformations de naissance, etc. mais la plupart des pensionnaires sont des petits sorciers nés dans des familles moldues que celles-ci ont jeté à la rue en découvrant leur anormalité lorsque leur magie s’est révélée. Sous la coupe de la grande maîtresse de la maison, Yvonne, les jeunes McKinnon passent également beaucoup de temps à arpenter les rues de Londres à la recherche de ces sorciers en devenir que le monde moldu a rejeté. Entre les murs de l’orphelinat, la règle est simple : tous les enfants sont élevés sur un pied d’égalité quelles que soient leur provenance ou leur différence ; ils grandissent dans un climat chaleureux et bienveillant, certains sont adoptés, ceux qui restent rejoignent Poudlard dès qu’ils sont en âge d’entrer à l’école et ne reviennent à l’orphelinat que pour les vacances scolaires. A leur majorité, ils sont libérés du tutorat des McKinnon et libres de mener la vie qu’ils souhaitent.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Les McKinnon ont les cheveux bruns. VISAGES CONSEILLES: FAMKE JANSSEN, JULIAN MORRIS, JENNA-LOUISE COLEMAN.


– BERTRAM MCKINNON (décédé) & YVONNE REDSAND (55 ans)

- VERGIL MCKINNON (30 ans)
- CHASTITY MCKINNON (26 ans)



La uc famille Moctezuma
– devise –




Tous droits venus du Mexique, les Moctezuma sont une grande lignée de sorciers issue de la civilisation aztèque dont l’héritage magique s’est enrichi de différentes cultures du monde depuis des siècles. C’est principalement à l’époque du colonialisme au XVIe siècle que le métissage a commencé, lorsque les conquistadors ramenèrent Acatzin Moctezuma en Espagne où il fut vendu comme esclave. Il connut plusieurs maîtres avant d’être mis au service d’une riche famille de sorciers franco-espagnole en tant que musicien où ses talents furent respectés et admirés, au point de lui rendre sa liberté une dizaine d’années plus tard, lorsqu’il tomba amoureux d’une espagnole du village. Il fondit sa famille, loin de son Mexique natal, et ce n’est que trois générations après lui que ses descendants entreprirent le voyage retour, avec l’envie de faire fortune et de renouer avec les traditions ancestrales de la famille. Ils découvrirent l’animisme, cette foi en une force vitale, une âme, dans toute chose ; mais également le vaudou depuis peu pratiqué en Amérique, et se retrouvèrent riches d’une culture magique à la fois européenne, amérindienne et africaine. Vu leur métissage hispano-mexicain, leur peau mulâtre, leur patronyme indigène, leur langue et nationalité espagnoles ainsi que leur richesse matérielle, les Moctezuma se retrouvèrent en difficulté lorsqu’une société de castes, définie selon le degré de métissage, se mit en place à partir du XVIIe siècle. Ils essayèrent tant bien que mal de s’intégrer mais en vain, sans qu’il soit possible de déterminer dans quelle caste ils devaient être rangés. Finalement, sentant la menace du conflit grandir, le fils cadet, Diego Moctezuma, se décida à voyager jusqu’au Royaume-Uni, espérant trouver une place dans un pays avec une population immigrée grandissante et souhaitant expérimenter le modèle occidental. Désormais, ils sont connus à Londres comme des peintres de talent dont toutes les familles réclament des portraits.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: SALMA HAYEK, OSCAR ISAAC


– uc)

- femme (47 ans), née MOCTEZUMA
- TIGRIS BEEDLE (28 ans)
- CECILY BEEDLE (26 ans)
-  


La uc famille Scamender
– devise –




Originaires du Pays de Galles, les Scamander ont fondé leur réputation sur l'élevage d'hippogriffes, ces nobles montures. Leur fortune est encore moyenne, mais leur permet de vivre entre Londres et le petit village gallois où ils ont planté leur solide élevage. Le patriarche, William Scamander, mourut de la dragoncelle quelques années auparavant, laissant derrière lui son épouse, une née-moldue un peu rustre, et leurs deux enfants, une fille et un garçon proches en âge. Cette perte fut une grande tragédie, et le sort n'épargna pas la famille lorsqu'une année plus tard, Newton Scamander, le fils aîné, mourut après avoir été attaqué par un hippogriffe revêche. A Londres, l'on pensa que l'entreprise Scamander et ses magnifiques hippogriffes allait sombrer avec le chagrin, mais ce ne fut pas le cas. Selina Scamander, aidée de sa désormais unique fille, Elain, se releva et redoubla d'effort pour garder la réputation de l'élevage. Les deux femmes, très soudées, ont décidé d'envoyer Elain Scamander à la capitale sorcière britannique, Londres, afin de vanter les bénéfices de son entreprise. Elain, avec ses airs de fille de la campagne, pourrait bien revenir au pays avec plusieurs nouveaux clients ainsi qu'un mari, si elle daigne accorder un regard aux quelques soupirants qui tombent sous son charme atypique.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Quoique ce ne soit pas une généralité, les Scamender ont généralement les cheveux bruns et épais. VISAGES CONSEILLES: JULIA ORMOND, JESSICA BROWN-FINDLAY


– WILLIAM SCAMENDER (décédé) & SELINA BLACKWOOD (56 ans)

- NEWTON SCAMENDER (décédé)
- ELAIN SCAMENDER (22 ans)

– SORCHA DIGGORY, née SCAMENDER (décédée)




La scandaleuse famille Smethwyck
– devise –




Dans l'histoire du quidditch, les Smethwyck sont assurément l'une des familles les plus connues du royaume et leur réputation en dépasse largement les frontières tant ils sont reconnus comme des prodiges de leur sport depuis ses origines, au Xème siècle alors que les sorciers, et les Smethwyck parmi eux, découvraient à peine que le vol sur balai pouvait également être un divertissement et non plus seulement un moyen de transport. Depuis cette lointaine époque, la famille produit à chaque génération, ou presque, des champions de haut-niveau qui brillent sous les couleurs du pays lors des plus grands événements mondiaux tels que les coupes du monde. Cela fait d'ailleurs plus de deux-cent ans que l'on a pas vu une coupe du monde sans un Smethwyck dans l'équipe nationale. Pourtant les exploits au quidditch ne sont pas les seuls motifs de célébrité de la famille, également réputée pour son modernisme, ses mœurs avant-gardistes et ses frasques sulfureuses. Aux premières d'entre-elles, l'un des plus grands scandales dans le monde du quidditch de la deuxième moitié du XIXème siècle, lorsque Leopoldina Smethwyck – par ailleurs connue pour être la première femme de l'histoire à arbitrer un match officiel de quidditch en 1864 – donna naissance à un garçon hors mariage et refusa par la suite de révéler l'identité du père. Malgré les demandes pressantes de bien des hommes amoureux, elle refusa également de régulariser sa situation jugée inconvenante par la société et s'accommoda d'être une mère célibataire. Habitués à faire parler d'eux, les Smethwyck sont à nouveau au cœur des commérages alors que la rumeur court que la dernière génération, plus intéressée par la fabrication des balais et la découverte de nouvelles techniques que par le jeu lui-même, serait sur le point de s'associer pour ouvrir un nouveau magasin artisanal de quidditch sur le chemin de Traverse. Et si cela émeut tant la communauté sorcière, c'est que le projet inclurait également Charlie qui abandonnerait sa carrière d'attrapeur professionnel alors qu'il vient d'être élu joueur de l'année et qu'il était pressenti pour devenir capitaine des Flèches d'Appleby.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: uc. VISAGES CONSEILLES: uc.


– uc)

- TIGRIS BEEDLE (28 ans)
- CECILY BEEDLE (26 ans)
-  


La mystérieuse famille Trelawney
– devise –




Les Trelawney ont été décimés par un incendie qui a ravagé leur demeure située au cœur de Londres, une bicoque grotesque plus haute que large, où les souris proliféraient avec plaisir et qui faisait se pincer le nez des nantis lorsqu'ils passaient devant. Le couple possédait une unique enfant, Cassandra, qui fut la seule à survivre à la tragédie. Encore aujourd'hui, presque vingt ans après, les causes de ce feu ravageur restent énigmatiques, mais on sait une chose : la petite Cassandra, dotée du don du troisième œil, avait prévenu ses parents, qui ne l'ont vraisemblablement pas écoutée. C'est Poudlard, où elle entra un an après la tragédie, qui sauva l'enfant d'une vie triste et pleine de remords. C'est en effet entre ces quatre murs qu'elle apprit à maitriser son don grâce à la professeur de divination et qu'elle gagna une certaine notoriété. Aujourd'hui âgée de trente ans, Cassandra Trelawney est devenue la célèbre voyante à laquelle beaucoup de sangs purs rêveraient de recourir pour entrevoir ne serait-ce qu'un bout de leur avenir. Malgré son succès et l'engouement que son apparition suscite, Cassandra reste une femme solitaire et hantée par un passé dont elle n'a jamais véritablement fait le deuil, faute sans doute des trop nombreuses questions restées sans réponse à propos de la mort de ses parents.

INDICATIONS SUPPLEMENTAIRES: Cassandra, seule Trelawney encore en vie, possède de longs cheveux bouclés. C'est également une forte personnalité que certains jugent volontiers excentrique. VISAGES CONSEILLES: LOUISE BOURGOIN


– HERBERT TRELAWNEY (décédé) & ALPINA OUTREBRUME (décédée)

- CASSANDRA TRELAWNEY (30 ans)

_________________
- compte pnj administrateur, merci de ne pas envoyer de mp vers ce compte -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unendurabletruth.forumactif.fr
 
les familles de sang mêlé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» V — Les Familles de Sang-Pur
» VI — Les Familles de Sang-Mêlé
» Aventures de Gurlizek "hache de sang"
» He - Skaven ile de sang
» Les elfes de sang en manque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VICTORIAN ERA :: GENESE :: Contexte & Annexes :: Annexes-
Sauter vers: